Aksum : des bêtes et des hommes

Sur le versant d’une colline ceinte de murs se tient le marché aux bestiaux hebdomadaire d’Aksum. Dès le matin, acheteurs aux poches emplies de billets et vendeurs poussant les bêtes devant eux se mêlent dans des tourbillons de poussières et les différents meuglements, bêlements braiments et béguètements ! Un taureau ? 4000-5000 Birrs (230 €). Un mouton ? 800- 1000 Birrs (40 €). On négocie un taureau à 4000 Birrs mais finalement on n’achète pas : ça ne rentrera pas dans l’avion au retour !!!

Ce contenu a été publié dans Ethiopie, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *