Mineros

Llallagua, c’est surtout la mine « Siglo XX », vingtième siècle, un fleuron au début du siècle dernier. Aujourd’hui les mineros l’exploitent seuls, en coopératives. Une fois le minerai extrait à grande pénibilité à 4 000 M. d’altitude, la journée n’est pas finie : il faut moudre le tout pour en extraire l’étain pur et vendre ainsi la prise du jour. Un travail de forçat.

Ce contenu a été publié dans Bolivie, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *