Récup…

L’Asie centrale n’a pas toujours les moyens de réaliser ce qu’elle souhaite depuis l’abandon par l’Union soviétique… En revanche, elle sait très bien recycler ce que les Russes ont laissé en partant : vieux camions, lits de pensionnats, fûts, radiateurs de chauffage central. Ces matériaux épuisés, ce sont les objets plastiques qui prennent le relais : quand on n’a pas d’argent, on a des idées !…

 

Cette entrée a été publiée dans Ouzbékistan, Tadjikistan, Kirghizistan, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *