Rangkul : ambiance

 

Perdu à la limite de la Chine, à 3700 m. d’altitude, il est dur d’être un habitant de Rangkul ! Si l’été, le plus souvent, la température est clémente (autour de 20°C), il faut en profiter pour préparer l’hiver au cours duquel le thermomètre peut atteindre – 40°C. On fait sécher les bouses-carburant (ici ne pousse aucun arbre, seule une herbe rase), on accumule les produits secs en vendant un peu de bétail (chèvre ou mouton) et on attend l’arrivée d’un bon mètre de neige !

Cette entrée a été publiée dans Ouzbékistan, Tadjikistan, Kirghizistan, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *