Mariage kirghize

L’essentiel du mariage se passe dans la yourte de la famille de la mariée. La jeune fille est habillée, coiffée et célébrée en l’absence du fiancé, afin qu’elle soit prête lorsqu’il viendra la chercher à cheval.

De nombreux chants, interprétés par les femmes de la famille (mère, tante(s), sœur(s), cousines) rythment les étapes rituelles. On la vêt mais on lui natte également les cheveux en insérant des anneaux, des pièces de monnaie et des ornements rouges, tous signes de bonheur futur et de prospérité. Quand on entend les musiciens du fiancé, la future sort de sa yourte, monte sur le cheval amené par le fiancé et part chez lui sous un chant d’adieu de sa famille. La tradition veut qu’elle pleure beaucoup à l’idée de quitter sa famille…

Ce contenu a été publié dans Ouzbékistan, Tadjikistan, Kirghizistan, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *