Gentilles sorcières

 Dans les marchés ou ailleurs, les « mamitas » mexicaines aux visages burinés par les travaux des champs ont des airs de vieilles sorcières des contes pour enfants. En réalité, elles sont les gardiennes du foyer où vivent, le plus souvent, au moins trois générations et sont les premières levées pour s’occuper des « ninos » ou aller vendre les produits du jardin !

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Mexique, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *