Bateau-brousse…

Familiers, le taxi-brousse et le bus-brousse. Plus rare, le bateau-brousse ! Qu’est-ce ?

Sur la côte est, le vieux canal des Pangalanes permet, sur certains tronçons, de s’affranchir des soubresauts, ornières, nids de poules et poussière de la route ! A condition de ne pas être pressé. 100 km en … 10 heures ! On embarque entre 6h. et … 9h. du matin, on voyage avec les marchandises, de la poule à la moto, sans oublier les caisses de THB, la bière nationale. On se laisse bercer par le ronron du moteur (si on n’est pas trop près de l’arrière…), tout en admirant la végétation, en sautant à terre à chaque village pour prendre l’ambiance ou acheter beignets de crevettes ou de bananes. La version « gasy » de la croisière en quelque sorte !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Ce contenu a été publié dans Madagascar, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *