Fresques

Dans les villages des Hautes terres, les Indiens descendant des Mayas défendent leur culture ancestrale avec vigueur. Les fresques murales sont un des moyens utilisés pour perpétuer leurs valeurs, leurs croyances et leurs convictions. Y figurent les grands symboles hérités du passé. Parfois aussi ces fresques sont comme des bandes dessinées publiques qui racontent la répression et le génocide perpétré dans la deuxième moitié du XXe siècle sous différentes dictatures pour « mater » les soulèvements de peuples indigènes qui ne voulaient pas se laisser écraser.

Ce contenu a été publié dans Guatemala, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *