Enfants

Les enfants indiens se reconnaissent  à leur costume, modèle réduit de celui des adultes. Plus qu’un vêtement, il s’agit d’une appartenance à un groupe indigène (Quiché, Ixtil, Mam,…) et, avec les variantes possibles, d’appartenance à une communauté ou un village. Les « ninos Ladinos » (métis et descendants d’Espagnols), eux, sont habillés comme tous les autres enfants du monde… Leur point commun : la gentillesse!

 

 

Ce contenu a été publié dans Guatemala, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *