Alfombras

L’une des particularités de la semaine sainte et de ses innombrables processions, ce sont les alfombras. Littéralement : les « tapis » ! Quelques heures avant les défilés religieux, des membres des confréries de la ville décorent les rues avec des tapis aux motifs géométriques, floraux ou religieux, plus rarement improvisés. Les alfombras sont faits de sciure colorée arrosée constamment avant le défilé pour éviter la dispersion au vent mais leur caractéristique principale est d’être éphémères : quand les processionnaires passent, ils piétinent l’œuvre dont il ne reste ensuite que poussières colorées : sic transit gloria mundi !

Ce contenu a été publié dans Guatemala, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *