Fogo

Sur l’île de Fogo, tout le monde vient visiter Cha das Caldeiras, au pied du grand Pico, le plus haut volcan qui culmine à 2029m. Dans ce cratère large de 9km, deux petits villages, Portela et Bangaeira, sont l’attraction touristique de l’île, ils ont toute une histoire… et sont le fruit du courage et de la persévérance des autochtones qui ont vu leur maison ensevelie sous la lave.

Fogo vit avec son volcan depuis 85 millions d’années, l’histoire se répètera  en 1951, 1995, et dernièrement en 2014. Les habitant s’accrochent à leur terre et vivent auprès des maisons ensevelies sous les coulées de lave…  paysages étranges…

On reconstruit les maisons comme autrefois. Quand il pleut la terre est même fertile, chacun fleurit son jardin.  Sur les terrasses on cultive de la vigne qui donne l’excellent vin de Fogo, le Manecom.

La lave fait partie du décors, elle est utilisée comme parement des maisons, certains artistes la sculptent.

Et puis, sur cette terre, tout le monde sourit à la vie… Les gens sont très accueillants,  on y trouve de bien curieuses petites têtes blondes aux yeux clairs descendant d’un étrange français du 19eme venu s’exhiler à Fogo!

Ce contenu a été publié dans Cap Vert, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.