Anuradhapura

Ville sainte du Bouddhisme cinghalais  très fréquentée  par les pèlerins, fondée il y a plus de  2500 ans, Anuradhapura est aux bouddhistes ce qu’est Bénarès pour les hindous, Lhassa pour les Tibétains, La Mecque pour les musulmans… On y trouve un arbre sacré vieux, dit-on, de 2600 ans et vénéré comme il se doit. Le week-end en particulier, les croyants honorent les autels qui l’entourent d’offrandes variées mais rituelles : fleurs, noix de coco, riz, dans une ferveur intense.

 

Cette entrée a été publiée dans Sri Lanka, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *