Embarquement immédiat ?

Tout petit mais avec tout d’un grand, l’aérodrome de Talcha, juché à 2700 m. d’altitude, à la piste ultra courte surplombant le précipice, fait les choses comme il faut. Quand retentit la sirène de la baraque qui sert de tour de contrôle, les passagers (X8 maxi !) rejoignent la cabane où ils sont fouillés puis enfermés jusqu’à l’atterrissage… Ensuite, ils portent leur bagage jusque sur la piste et s’installent derrière le pilote et le copilote. Le temps de boucler sa ceinture et l’avion s’élance dans le vide pour un vol au-dessus des sommets qui vaut la peine !

Cette entrée a été publiée dans Népal. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *