Marché aux zébus

Cheptel quasi unique à Madagascar, le zébu est l’objet de toutes les attentions et de toutes les convoitises. Certains voleurs en font même le seul but de leurs rapines ! D’ordinaire vendu davantage en fin de saison des pluies (les bêtes sont plus grasses), le zébu -la pauvreté croissante aidant- est marchandé toute l’année. Les uns achètent pour engraisser, les autres pour abattre. Les tractations vont bon train à Ambalavao et Antsirabe, les deux gros marchés. Il faut dire qu’un très beau zébu mâle peut valoir jusqu’à 350 €, un an de salaire !!!

Ce contenu a été publié dans Madagascar, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *