WC nippon

 

Tout d’abord , il faut déjà distinguer les toilettes « Japanese Style »  des  « Western style » :

Portes de WC Western et Japanese style

Portes de WC Western et Japanese style

  8 jeu WC japonaisIMG_0268aWC  « Japanese style » avec un  « pose bébé »

WC western style

WC western style

Pas besoin de vous décrire les « western style » de base : ce sont les nôtres! Mais au Japon on y ajoute de la technologie : A tel point que les toilettes nippones deviennent de vrais ordinateurs.

De nombreux boutons sur un accoudoir, ou via une télécommande vous informent de toutes les possibilités : lunette chauffante, jet d’eau vers l’avant ou l’arrière (la température et la force sont réglables), séchoir à fesses (mêmes réglages), musique divertissante… Mais attention tout d’abord on n’entre aux WC qu’avec des chaussons spécifiques…

 La classique BOITE A MUSIQUE  « Chasse d’eau » :

boite musique pour wc au Japon

Cliquez pour entendre la musique

 

Petite histoire de WC au Japon  relevée sur internet : http://www.saniclean.fr/histoire-des-wc-japonais/

…. Les WC japonais sont les plus perfectionnés au monde.

avec une liste impressionnante de fonctionnalités, d’ailleurs listées dans le Guiness des records comme les toilettes les plus sophistiquées du monde avec sept fonctions.

L’idée du wc japonais est en fait venue de France et le premier wc japonais a été fabriqué en France en 1964.
L’ère des wc japonais a réellement commencé au Japon à partir de 1980 et depuis lors les toilettes lavantes portent la plupart du temps le nom de wc japonais, d’abattants japonais ou d’abattants multifonctions. Certains fabriquants européens les appellent les wc douche ou wc lavant.

En 2002, quasiment 70% des habitations au Japon étaient équipées de wc japonais, soit plus que le nombre de ménages ayant un ordinateur. Alors que ces toilettes ressemblent au style occidental au premier regard, elles ont en fait un nombre de fonctionnalités supplémentaires : séchoir à air, siège chauffant, options de massage, ajustement des jets d’eau, ouverture automatique de la lunette, ventilation anti-odeur, chasse d’eau automatique après usage, panneau de contrôle sans fil, chauffage et climatisation pour les pièces, etc. Parties intégrantes des toilettes ou du siège, ces fonctionnalités peuvent être utilisées à l’aide d’un tableau de commande qui est soit rattaché au côté du siège, soit sur un mur à proximité, transmettant, sans fil pour la plupart, les commandes au siège.

La fonctionnalité la plus élémentaire est le bidet intégré, un bec d’eau de la taille d’un crayon appelé douchette, sort par-dessous l’arrière du siège des toilettes et projette l’eau. Il n’a que deux configurations possibles : l’une pour l’anus, l’autre pour la vulve. Le premier est appelé lavage anal, ou nettoyage familial, et le deuxième est appelée nettoyage féminin ou lavage féminin. La douchette ne touche le corps à aucun moment. La douchette est également autonettoyant et se nettoie avant et après chaque utilisation. L’utilisateur peut choisir de se laver l’anus ou la vulve en appuyant sur un bouton d’un panneau de configuration. Deux douchettes différentes sont utilisées pour les deux opérations, mais avec une position différente de la tête de douchette. De plus, les ouvertures et l’angle du jet d’eau ne sont pas les mêmes pour pouvoir atteindre le bon endroit. Le jet ne marche que lorsqu’une pression s’exerce sur la lunette, c’est-à-dire quand un utilisateur est assis, ceci afin d’éviter un déclenchement intempestif si le siège n’est pas occupé. Les premiers modèles n’incluaient pas cette sécurité. Nombre d’utilisateurs curieux appuyaient sur le bouton lorsqu’ils regardaient les toilettes pour observer le mode de fonctionnement de l’appareil et recevaient le jet d’eau tiède dans la figure. L’interrupteur de pression a été ajouté pour éviter ce genre d’incident.

La plupart des toilettes high-tech permettent de régler la pression du jet. Par défaut, la pression pour la vulve est moins forte que pour l’anus. Habituellement, la température de l’eau peut aussi être réglée. Des chercheurs ont trouvé que la plupart des gens préfèrent une eau à une température légèrement supérieure à celle du corps, 38°C étant considéré comme idéal. Sur tous les modèles, la position exacte des douchettes peut être ajustée manuellement vers l’avant ou l’arrière. Les toilettes haut de gamme proposent aussi un jet massant, tel un pommeau de douche, pour un meilleur nettoyage. Ce jet d’eau aide à prévenir et soigner certaines maladies telles que la constipation et les hémorroïdes. À haute pression le jet peut faire aussi office de lavement. Le jet d’eau peut entièrement remplacer le papier wc.

Ce contenu a été publié dans Japon, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *