Fushimi-Inari taisha

Non loin de Kyoto, se trouve l’un des sites religieux majeurs du pays : Fushimi Inari taisha (伏見稲荷大社), un sanctuaire shinto fondé en 711 et dédié aux divinités de l’agriculture et plus particulièrement à la déesse des récoltes, Inari. Ce sanctuaire est surtout connu pour ses milliers de torii (portiques) rouge vermillon, formant un chemin sur la colline sur laquelle le temple est construit. Ces torii sont pour la plupart des dons faits par des particuliers, des familles ou des entreprises à Inari. Le nom des donateurs figure souvent sur les montants du torii. Le renard, messager de la déesse, est présent partout sous forme de sculptures, tenant dans sa gueule une gerbe de blé ou la clé du grenier à grains.

Ce contenu a été publié dans Japon, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Fushimi-Inari taisha

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *