L’eau à la bouche

Au Gilanikistan, si tu manges, ça pique, ça pétille, ça émoustille les papilles… Parfois à condition de fermer les yeux ou le nez, souvent en y mettant les doigts, toujours en partageant avec nos hôtes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *