Boucheries…

Au Gilanikistan, oubliez le carpaccio ou le tartare ! Si vous êtes « accro » à la viande, la bidoche, la barbaque, la plupart du temps préférez-la bouillie dans une soupe plutôt que « bleue »…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *