Le Péloponnèse

Samedi 16 octobre : Départ de Nantes pour Athènes. Soirée à Porto Rafti…

Dimanche 17 octobre : Route pour le cap Sounion… arrêt à Lavrio… Premières pluies pour visiter le site! Route pour le Pirée, soirée sur le port.

Lundi 18 octobre : Balade sur le port du Pirée. Route pour l’isthme du canal de Corinthe puis soirée à Vieil Epidaure. Dîner sur le port.

Mardi 19 octobre : Route pour le site d’Epidaure et son fantastique théâtre. Puis presqu’ile de Methana. Hébergement sur le petit port de Vathi. Ascension du volcan avec vues fantastiques sur les iles Ioniennes. Dîner sur le port

Mercredi 20 octobre : Départ pour Galatas pour prendre le bateau pour l’ile de Poros, très touristique et envahie par les bateaux de plaisance… retour sur la terre ferme pour continuer notre route jusqu’à Ermioni, de très beaux paysages… Découverte de la ville et soirée sur le port.

Jeudi 21 octobre : Nauplie, via le petit port de pêche de Kilada et les grottes de Dydima cachant de curieuses chapelles troglodytes. Visite de la jolie ville de Nauplie, ses ruelles, son port, sa forteresse d’Akronauplie et balade le long des remparts… Hébergement au pied du fort Palamède, soirée dans le quartier piéton de Nauplie.

Vendredi 22 octobre : Route pour Léonidio, jolie petite ville de montagne, paradis des escaladeurs et grimpeurs! Jolie route au fond d’une gorge entre les falaises jusqu’au monastère d’Elona accroché à la montagne – visite – Continuation jusqu’à Monemvasia. Montée à pieds au Kastro au soleil couchant. Dîner sur le port de Gerira, la ville nouvelle.

Samedi 23 octobre : Montée au Kastro et longue balade sur le site de la citadelle perchée au dessus de la ville. Visite de Sainte Sophie et des ruines. Route pour le Fjord de Gerakas au nord de Monemvasia, puis descente vers Neapoli. Arrêt à Agios Foukas pour un bain de mer dans les eaux limpides et turquoise. A Neapoli, on cherche des renseignements pour aller sur Cythère… puis on abandonne l’idée d’y aller pour opter pour une ile plus proche : Elafonissos. On prend le ferry à 17 heures… et on se loge dans un des rares logements ouverts en cette période de l’année… Balade sur le port, la plage et dîner en terrasse sur le port.

Dimanche 24 octobre : Journée rando à Elafonissos. Tour de l’ile à pieds, avec arrêt bain de mer sur la plage dite « la plus belle de Méditerranée »: très grande plage de sable blanc et fin, eau turquoise, mais le temps commence à se dégrader, la pluie menace et le vent se lève!… retour au village pour la soirée. Premier dîner en intérieur!

Lundi 25 octobre : Tempête aujourd’hui pour prendre le ferry… Retour sur le continent et route pour Gythion, porte d’entrée du Magne. Visite de la ville et montée au sommet de la colline pour voir le panorama.

Mardi 26 octobre : Gythion, balade dans les quartiers populaires. et début du tour du Magne, Skoutari. Soirée et nuitée à Kotronas

Mercredi 27 octobre : Kotronas, Le Magne et son architecture typique de tours carrées . Rando jusqu’au phare du cap Tenaron. Soirée à Gerolimenas.

Jeudi 28 octobre : Rando à Gerolimenas jusqu’au château au bout de la presqu’île. Visite de Aeropoli, Agios Nicholaos. Soirée et nuitée à Kalamata, front de mer.

Vendredi 29 octobre : Visite de la vieille ville de Kalamata. Très jolie route de montagne pour Mistras, important site religieux à côté de Sparte. Retour vers Kalamata et le dernier doigt du Peloponnèse. Soirée à Agios Andréas.

Samedi 30 octobre : Visite de nombreux petits ports dont Koroni, visite du fort et du charmant monastère. Rando vers le cap Akritas. A Methoni visite du Kastro par un temps menaçant et un vent violent! Soirée fraîche et venteuse.

Dimanche 31 octobre : Retour du soleil, visite de Pylos, le port, la ville, la forteresse et ses jolis petits musées. Une baignade dans les eaux turquoise de l’anse quasi circulaire de Voidokilia et courte rando pour voir la baie du haut de la falaise. Plus au nord, arrêt à Agrili pour découvrir l’étonnant  « château des contes de fées » au bord de l’eau… Soirée et nuitée à Kyparissia.

Lundi 1 novembre : Route pour Ithomi, l’ancienne Messine, site très bien conservé et mis en valeur. Un beau petit musée. Le temps menace, la pluie s’annonce : route vers Olympie.

Mardi 2 novembre : Fortes pluies, On s’abrite dans les différents musées d’Olympie : musée archéologique très intéressant et celui de l’histoire des jeux olympiques. Route vers la montagne et ses villages traditionnels. Arrivée à Andritsena sous la pluie… Soirée et nuitée à Karytena dans un hôtel de luxe, faute de trouver un hébergement à notre convenance!

Mercredi 3 novembre : Départ dans la brume pour Stenitsa, montée au monastère Promodou. accroché au flanc de la falaise. Très bon accueil des moines, et visite intéressante. De belles vues sur les gorges de Loussios, impressionnantes! Visite des deux villages de montagne très touristiques : Stenitsa et Dimitsana. Continuation de notre route pour Kalavrya, autre ville de montagne plus au Nord.

Jeudi 4 novembre : Visite du musée de l’holocauste de Kalavryta. Petit train pour Diakofto à travers les gorges de Vouraikos, superbes paysages. Retour à Kalavria pour reprendre notre voiture. Route magnifique pour Diakofto, arrêt au monastère perché sur la route. Installation à l’hôtel « Panorama » pour la soirée et nuitée. Longue balade bord de mer et dans le village. Soirée à l’hôtel, bonne ambiance et cuisine. La patronne est très sympathique et parle français : Très bon rapport qualité/prix : Nous vous recommandons cette adresse!

Vendredi 5 novembre : Départ de Diakofto –  Route vers Corinthe avec de nombreux arrêts pour voir les villages côtiers. Visite de l’Akrocorinthos, citadelle mauresque, haut perché sur une colline! il fait plus de 26 degrés! Visite de la ville de Corinthe pendant la sieste, faute de trouver un hébergement correct , on part pour Loutraki : très bon choix! Nous logeons au « Grand Hôtel » où ils nous surclasse pour 36 € ! Dîner sur la promenade chez Giannis : Ouzo,  calamars frits et Tzaziki…

Samedi 6 novembre  : Tour à Loutraki pour voir l’ambiance de jour, avant de prendre la route pour Athènes via la côte Nord et le cap Heraion. on y découvre un lagon magnifique, aux eaux très claires encadré de belles montagnes… Une très belle région pas trop visitée qui vaut le détour! Au cap, en bas du phare :  le site des vestiges du  temple d’Hera dans un cadre magnifique! Pause du midi à Agia Sotira. Retour à la case départ : Marcopoulos, près de l’aéroport pour rendre la voiture chez « Centauro ». Métro pour Athènes avec ses pickpockets  : Gilles se fait avoir à la station Omonia,  CB et passeport! Triste soirée, dépôt de plainte au commissariat de Police etc… On dîne près de  » l’hôtel Elikon » où nous resterons 4 nuits,  mais le cœur n’y est pas!…

Lundi 8 novembre : Dès le lever on file au Consulat, moyennant 55 € Gilles obtient son « laisser passer »! Visite de l’Acropole après avoir découvert, contre la colline de l’Acropole, un curieux quartier de petites maisons faisant penser aux Cyclades!… On continue de flâner dans Athènes, jusqu’au quartier branché de Gazi puis Psiri avant de retrouver Marie Perrine pour dîner dans le quartier d’Onomia. C’est une amie d’enfance de la famille d’Annick, elle est installée à Athènes depuis ses 20 ans et tient l’agence de voyages  « l’Océane » avec son mari. Très bonne soirée bon dîner de spécialités grecques avec elle et sa collègue.

Mardi 9 novembre :  Visite des halles très animés, et du quartier alentour …  On descend vers la Plaka via Monastiraki. Après midi consacrée à la visite du très beau musée de l’Acropole. Puis on assiste à la relève de la garde devant le Palais! Longue cérémonie des Evzones en jupette et semelles cloutées qui dure plus d’une demi-heure!  Dernier dîner grec dans le quartier bobo de Spiri!… On commence à penser à la suite… Aucun train pour rentrer chez nous en ce premier jour de vacances scolaires!

Mercredi 10 Novembre : Départ en Métro pour l’aéroport… Vol sans problème, arrivés à 14h  : On attendra 24 heures pour avoir un train pour Quimperlé ! Le voyage continue :  on se console avec notre ami Bruno ET Parisien!

Ce contenu a été publié dans Grèce octobre 2021. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le Péloponnèse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *