Au jour le jour

La vie des Cambodgiens nous plaît bien, dans ses curiosités comme dans ses banalités. Les colporteurs y existent encore, les enfants y règlent la circulation à la sortie de leur école, les moines prennent le frais au bord d’un lac et les paysans sur les escaliers de leur maison sur pilotis… Une certaine nonchalante sérénité se dégage de tout cela qui apaise tout, y compris la circulation !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Cambodge, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *