Pompons…

Dans le pays Quiché, les femmes se parent traditionnellement de pompons pour s’embellir. Le plus souvent portés dans la chevelure, il arrive qu’ils ceignent la taille. C’est aussi un moyen de savoir si la dame est mariée ou non et de quel village, même proche, elle est originaire car forme et nombre de pompons indiquent à coup sûr une femme de Cotzal, Chajul ou Nebaj ! Autre coquetterie, tout aussi incontournable, les boucles d oreilles aux attaches de laine de Chazul.

 

Ce contenu a été publié dans Guatemala, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *